February 3, 2019

February 2, 2018

Please reload

Posts Récents

L'Aventure de l'Institut commence !

May 27, 2017

1/1
Please reload

Posts à l'affiche

La part de lumière que l'Afrique a partagé avec le monde...

February 13, 2018


Les Routes caravanières sont-elles toujours d'actualité ? Sur quelles bases historiques repose ce que l'on raconte d'elles : routes de l'Or, routes de l'Islam et du judaisme africain, routes de la Kola, Routes du Savoir et des livres... Mais aussi Route des esclaves... Plutôt que nous laisser emporter par les rêves et les mythes j'ai trouvé important de fonder notre projet sur un Comité scientifique d'historiens. Et en premier lieu d'historiens africains. 

Il faut en effet nous outiller car depuis quelques années certains idéologues médiatiques, - souvent africains au passeports français - veulent à tous prix en découdre avec l'Occident et "les blancs et les arabes". Ils cultivent une idéologie du ressentiment en tronquant l'histoire pour une afro-histoire mythique et racialiste. S'inspirant des blacks muslims américains de Farakhan, du rap extrêmiste et des courants d'extrême droite français, ils proposent à la jeunesse africaine des impasses en manipulant sa légitime soif de justice, de dignité et de reconnaissance. 

 

Ces mouvements sectaires conspirationnistes qui commencent à poindre en Afrique manipulent l'histoire et les opinions. Ils doivent nous trouver au rendez-vous de l'exigence et de la science historique.

 

Le projet des Routes Caravanières historiques et Culturelles ouvre, à rebours de leur discours de repli - des ponts et des liens avec l'Asie, le Moyen-Orient, la Méditerranée, le Maghreb, l'Europe... Ces Routes démontrent que l'Afrique n'est pas et n'a pas été une éternelle victime, que la traite et la colonisation n'ont pas été sa seule histoire. Même si nous ne devons nourrir aucune complaisance au regard des indignités et des crimes qui ont martyrisé le continent, celui-ci doit également prendre en compte la part de lumière qu'il a partagé avec le monde.

 

Le ressassement du malheur ne mène qu'à la frustration et la haine - et in fine à l'aveuglement et l'inhumanité : ce n'est donc pas une voie pour le futur ni pour la jeunesse africaine ni pour le monde. Nelson Mandala l'a démontré et illustré en devenant une des figures majeures de tous les temps.

 

Notre époque doit faire face à une mutation technologique et anthropologique sans précédent par son ampleur et ses défis. La jeunesse africaine doit se tourner vers le meilleur d'elle-même pour être à ce rendez-vous de l'histoire : en misant sur sa créativité, sa générosité et son humanité. 

 

Ces Routes, nous n'en doutons pas, seront une opportunité exceptionnelle pour incarner ces valeurs et en irriguer le monde.  

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square